10-previsions-du-gartner

Actualité / Innovation / Solutions

Appareils connectés: la numérisation est-elle énergivore ?

L’internet des objets relie des millions d’appareils entre eux et avec les personnes. A l’avenir, ce sera des milliards. Les groupes technologiques promettent des progrès considérables en matière d’efficacité énergétique. La consommation qu’entraînent des milliards d’appareils connectés réduira-t-elle à néant les efforts en matière d’économie d’énergie ?

Les applications intelligentes consomment 46 TWh

Le nombre de capteurs dans les appareils IOT s’élève actuellement à 700 millions. Selon les prévisions du marché, il passera à 5,6 milliards en 2025. Bien que certaines applications améliorent l’efficacité énergétique, la multitude des capteurs et acteurs signifie aussi une hausse de la consommation d’électricité. Une étude de la Haute école de Lucerne montre que la consommation de ces appareils dans le monde entier atteindra environ 46 térawattheures (des milliards de kilowattheures) par an. A titre de comparaison, la Suisse consomme actuellement 70 térawattheures par an.

La bonne technologie pour chaque application

Il est donc d’autant plus important de choisir la meilleure technologie disponible pour chaque application liée à l’internet des objets. Autrement dit, il faut choisir celle dont l’utilisation répond le mieux aux besoins en communication et dont la consommation est la plus efficace possible. Les chercheurs lucernois ont montré pour chaque application quelles technologies étaient recommandées et lesquelles étaient à éviter du point de vue énergétique. Les applications pertinentes sont celles qui rendent les activités et processus plus simples et plus efficaces et qui nous aident à économiser plus d’énergie qu’elles n’en consomment.

 

Source: https://www.bluewin.ch/fr/conso/blog-durabilite/2016/16-12/appareils-connectes–la-numerisation-est-elle-energivore-.html

 

 

 

Cet article vous a plu ? Partagez le !

TAGS:

2