FIGARO

Actualité / Digitim / Presse / Prévisions

DIGITIM figure dans le palmarès du Figaro des entreprises qui recrutent

Le palmarès des entreprises qui recrutent : 315 870 emplois à pourvoir. 300 grands groupes, entreprises familiales, PME et Start-ups dévoilent leurs prévisions de recrutement. Ils proposent 315 870 emplois. Carrefour est le premier recruteur français devant McDonald’s.

300 grands groupes, entreprises de taille moyenne, PME et Start-ups ont accepté de dévoiler leurs embauches en 2016 et leurs prévisions de recrutement en 2017. D’autres n’ont pas souhaité donner leurs chiffres. Ces employeurs qui sont actifs dans tous les secteurs, ont embauché 296 000 personnes en équivalent temps plein en 2016. Ils prévoient d’en recruter 315 870 cette année.

Comme lors de la dernière édition de notre palmarès publiée le 27 novembre 2015, le géant de la distribution Carrefour demeure le premier recruteur de France en 2017 avec 40.000 personnes. Le groupe de restauration rapide McDonald’s France conserve la deuxième place avec 30 512 prévisions d’embauche cette année. Le spécialiste du nettoyage GSF fondé il y a 53 ans, s’empare de la troisième place avec 17 500 recrutements. L’opérateurs de télécommunications Orange arrive en quatrième position avec 11 800 prévisions d’embauche. Le numéro un mondial du luxe LVMH est à la cinquième place avec 9340 personnes. Korian, le leader européen des maisons de retraite et des cliniques, se place en sixième position avec 7620 embauches. D’autres grands noms de l’économie font partie du top 20 des premiers recruteurs de France: Burger King Quick, Engie, Bouygues, Keolis, BNP Paribas France, Société Générale, Capgemini et Sogeti, Véolia, KFC France, Saint Gobain, Didaxis, La Poste, Crédit Agricole, le groupe de services à domicile Oui Care. La quarantaine de sociétés qui viennent ensuite, ont l’ambition de créer entre 1000 et 3500 emplois dans l’année. Elles appartiennent elles aussi à des secteurs très divers. Les services en technologie sont bien représentés avec Alten, Altran, Sopra Steria, Assystem, Segula Technologies, GFI Informatique, Atos, Ausy, Accenture et Open.

Mais le numérique n’est pas le seul à embaucher. D’autres secteurs contribuent également à recruter. L’hôtellerie avec Louvre Hotels Group. L’intérim avec Adecco Groupe. L’énergie avec EDF. L’aéronautique avec Safran. Le conseil et l’expertise comptable avec Deloitte, KPMG et PWC. L’assurance avec le groupe mutualiste Covea et Allianz France. Le troisième groupe comprend une trentaine d’entreprises qui prévoit de proposer entre 500 et 950 postes. Il illustre lui aussi la diversité des sociétés qui embauchent en France alors que l’économie continue de traverser une période difficile.

De grands groupes comme Schneider Electric, Spie Batignolles, Air Liquide appartiennent à ce club aux côtés de nouveaux venus comme OVH , le numéro quatre mondial de l’hébergement de sites internet, Critéo, le champion du ciblage publicitaire sur Internet coté au Nasdaq et des entreprises familiales JC Decaux, Etam, SEB. Le quatrième groupe est composé d’environ 200 employeurs qui vont embaucher chacun moins de 500 personnes cette année. Certaines de ces entreprises portent des noms connus. D’autres sont des PME qui emploient moins de 100 salariés. Une nouvelle preuve que la vitalité de l’économie française dépend aussi des petites entreprises.

Source: http://www.lefigaro.fr/emploi/2017/01/30/09005-20170130ARTFIG00006-le-palmares-des-entreprises-qui-recrutent-313-570-emplois-a-pourvoir.php

Cet article vous a plu ? Partagez le !

TAGS:

3