Actualité / DSI / Innovation / Prévisions / Solutions / transformation numérique

Les 7 objectifs du DSI en charge de la transformation digitale

Pour un DSI, accompagner la transformation numérique de son entreprise nécessite de mener des chantiers urgents… sans perdre de vue des objectifs de moyen terme. Pour Dominique Dupuis, du CXP Group, ces derniers sont au nombre de 7.

Le temps file. Loin déjà sont les bonnes résolutions numériques du début d’année. L’accélération est une composante clé de la transformation digitale qui s’impose à toutes les entreprises, et à toutes les DSI. Alors, à l’approche de ce milieu d’année, on vous propose de faire le point et on vous recommande 7 objectifs à ne pas perdre de vue.

1 – Anticiper les nouveaux business models: La transformation numérique se nourrit d’évolutions, voire de disruptions technologiques qui représentent une réelle menace ou, au contraire, des opportunités inespérées pour l’entreprise qui peut moderniser et diversifier son activité en développant de nouveaux produits et services. Un système d’information inadapté peut être un frein, voire un handicap. Il faut le faire évoluer pour être en mesure de soutenir les nouveaux services développés par l’entreprise. Par exemple si un modèle d’abonnement est choisi pour compléter des options d’achat, l’ERP devra être capable de gérer les modalités de facturation qui en découlent.

2 – Casser les silos pour améliorer l’efficacité et gagner en agilité: Vu le bouleversement engendré par le numérique, les entreprises ne vont plus pouvoir traiter leurs processus avec seulement les moyens du bord, comme elles l’ont fait jusqu’à présent. L’expérience client dans un monde digital impose de penser la chaine de valeur cross-entreprise, en impliquant tous les services. Il est important de véritablement piloter les processus de bout en bout et pour cela il faut des outils appropriés. Bien des entreprises ne perçoivent pas encore les bénéfices qu’elles peuvent tirer de ces solutions, en termes d’efficacité opérationnelle, d’agilité et de pilotage.

3 – Adopter une approche d’IT as-a-service pour la stratégie d’infrastructures: Les enjeux de la transformation digitale, comme toute stratégie technologique disruptive et créatrice de valeur, imposent une remise en question profonde des infrastructures concrètes pour la supporter. Alors que les écosystèmes deviennent de véritables réseaux mondiaux de services, d’applications et d’informations, le système d’information étendu devient un objectif clé. Un nouveau paradigme s’impose : les DSI doivent adopter une approche d’IT as-a-service et faire cohabiter le meilleur des modèles pour gagner en efficacité (temps, budget) et répondre aux enjeux d’une IT fonctionnant à plusieurs vitesses.

4 – Découvrir le potentiel des API Cloud: En facilitant l’intégration et le partage des données de tous types dans et hors des entreprises et administrations, les API sont la cheville ouvrière de cette transformation digitale, et donc de la valorisation de ce capital informationnel. Les entreprises doivent s’intéresser au sujet car, sans ces API Cloud, il n’y a tout simplement pas de transformation digitale ! Ces API de nouvelle génération sont au cœur de sujets aussi nombreux et divers que l’intégration avec les partenaires, le multicanal, l’utilisation du capital informationnel de l’entreprise, les communautés collaboratives, la monétisation des actifs informatiques ou l’innovation ouverte.

5 – Acquérir les clefs de lecture concernant l’intelligence artificielle: L’intelligence artificielle est à la transformation digitale ce que le Big Data était à l’informatique il y a 5 ans : un levier incontournable. Quels que soient le domaine d’activité et le niveau actuel de maturité numérique des entreprises, elles seront impactées, plus ou moins directement, par une forme ou une autre d’intelligence artificielle. Les intelligences artificielles (IA) sont mises en avant via des premiers retours d’expérience très innovants qui interpellent notre perception du monde. Elles s’invitent déjà dans le système d‘information des entreprises.

6 – Donner une place centrale aux processus de gestion des talents, de l’innovation et des connaissances: Dans un environnement en pleine transformation, gagner en efficacité et en agilité impose d’optimiser les processus opérationnels mais également de s’appuyer sur l’intelligence collective, les talents, l’innovation ou encore la fluidité des informations. C’est particulièrement vrai pour la DSI qui est au carrefour de nombreux chantiers. Elle doit acquérir de nouvelles compétences et faire évoluer ses méthodes de travail. Les processus de gestion des talents, de formation, de recrutement, les outils de gestion des connaissances, les solutions de RSE, etc. prennent ainsi une place centrale pour réussir la transformation numérique de l’entreprise.

7 – Dessiner votre futur système d’information: Enfin, imaginons que vous deviez construire un système d’information en toute liberté. Un SI idéal, donc, à même de soutenir l’activité de votre organisation mais aussi, et surtout capable, d’évoluer pour accompagner l’évolution de votre activité – bien mieux qu’aucun SI n’a su le faire jusqu’à présent. Sachant qu’à l’exception des start-up, personne ne part d’une page blanche, cela pourrait rester un doux rêve.

En savoir plus sur : http://www.silicon.fr/7-objectifs-dsi-transformation-digitale-175197.html

 

Cet article vous a plu ? Partagez le !

Cet article vous a plu ? Partagez le !

TAGS: , , ,

1